L’emailing, un levier encore rentable?

Emailing Levier rentable

Non, l’emailing n’est pas mort !

Il est même l’un des moyens les plus efficaces et le moins coûteux pour communiquer auprès de son audience et atteindre de nouveaux clients sur Internet ! Mais qu’est-ce que l’emailing exactement ? Comment ce levier peut-il être aussi rentable ?

L’emailing, qu’est-ce que c’est exactement ?

L’emailing est une technique de marketing direct qui consiste à effectuer un envoi massif de mails à de nombreux destinataires d’une base de données en même temps et de façon ciblée.  Les messages pouvant être commerciaux ou bien informatifs.

Lorsque l’on évoque cette technique, on pense généralement à l’envoi d’emails simples ou isolés, mais l’emailing s’intègre souvent dans une stratégie plus globale de marketing. Une automatisation qui consiste, après une étape de segmentation, à programmer l’envoi de mails automatiques, personnalisés et adaptés au profil de leurs destinataires.

3 grandes familles d’emailing sont distinguées :

  • l’email de masse : qui fournit des informations au sujet de promotions ou de ventes flash, les newsletters en font également partie
  • l’email de notification qui vise à alerter le consommateur pour un événement particulier comme une promotion sur un produit consulté précédemment, le réapprovisionnement d’un produit
  • l’email transactionnel qui vous envoie toutes les informations liées à votre achat : délai de livraison, suivi de commande etc…

L’objectif de l’emailing est d’attirer l’attention de l’internaute et de l’inciter à cliquer. Que l’on veuille acquérir du trafic -pour promouvoir une nouvelle offre, faire du web to store-, collecter des leads -via une newsletter, l’organisation de jeux concours- ou générer des ventes , l’emailing est un des outils les plus utilisés et le plus rentable pour prospecter, promouvoir et fidéliser ses clients.

L’email, un moyen de communication peu coûteux ?

Comme le rappelle Nathalie Phan Place, Secrétaire Général du SNCD (Syndicat National de la Communication Directe) : « Pour les annonceurs, l’emailing représente un canal toujours plus plébiscité, mature dans son usage et accessible en termes de budget ».

Les annonceurs ont en effet tout intérêt à intégrer l’emailing à leur stratégie webmarketing, car c’est un moyen de communication peu coûteux au vu des conversions générées : l’investissement de départ dans un logiciel ad ’hoc et l’achat de base de données est relativement faible si l’on considère le chiffre d’affaires généré.

 

L’email, roi du ROI  … à condition de procéder en respectant les règles !

Tout d’abord, il faut s’équiper d’un bon logiciel d’emailing, adapté à vos besoins (exemples avec Sarbacane, SendinBlue, MailChimp ou encore Mailpro). Un logiciel dédié permet de gérer sa base de contacts ainsi que la création d’emails responsive (61 % lisent leurs emails sur un smartphone soit plus de 23 millions de personnes en France). Cela garantit une délivrabilité optimale, grâce à des serveurs de routage sécurisés pour éviter que les mails tombent en SPAM.

Il convient également de respecter les règles de bonne conduite, en gardant à l’esprit que l’emailing n’est pas une question de quantité mais une question de qualité :

  • Une campagne d’e-mailing réussie repose sur une base de contacts nettoyée régulièrement, une bonne segmentation et un bon ciblage : 77 % du ROI des emails provient de campagnes segmentées et bien ciblées au départ. Source : DMA Direct Marketing Association (UK).
  • Le mail doit être court, aller à l’essentiel, intégrer un call-to-action et des boutons de partage sur les réseaux sociaux : 39% ont déjà cliqué dans un mail sur un lien renvoyant vers les réseaux sociaux. Source : Email Marketing Attitude BtoC du SNCD.
  • L’email doit, autant que possible, être personnalisé : ces derniers ont un taux de clic supérieur de 14% et génèrent 10% de conversions supplémentaires. Source : Campaign monitor.
  • Vos campagnes doivent également être optin. Les destinataires doivent avoir accepté de vous communiquer leur adresse mail, et proposer un lien de désabonnement. Votre base doit aussi être obligatoirement en conformité avec la loi RGPD !

Enfin , il faut mesurer la rentabilité de vos campagnes et leur impact au moyen de KPI.  Ce sont des indicateurs de performance tels que le taux de délivrabilité, le taux de d’ouverture, le taux de clic, le taux de réactivité, le taux de conversion, le taux de désabonnement et le ROI (retour sur investissement).

Cette analyse ayant une autre vertu, celle de vous permettre d’optimiser les futures campagnes et par la même d’augmenter votre chiffre d’affaires à venir.

L’email se porte bien et reste le canal préféré des internautes pour interagir avec les marques devant les réseaux sociaux !

Peu intrusif, avec une durée de vie plus longue que les publications sur les réseaux sociaux, il permet en effet de toucher toutes les générations et autorise une communication directe et facile avec les marques.

Si l’on considère également que l’email est le levier commercial le plus apprécié des mobinautes 67%, devant le SMS 54% et les notifications in app 44% (source  Email Marketing Attitude BtoC  du SNCD), on peut se dire que l’emailing a encore de beaux jours devant lui !

 

Nous piloterons tous les leviers nécessaires à l’accomplissement de vos objectifs de croissance et vous accompagnerons, avec un suivi personnalisé, de la définition de votre stratégie à la mise en place des réalisations techniques, jusqu’au suivi de vos KPIs. 

 

Faites appel à nos experts !